Shaka Ponk

Shaka Ponk

L’appel de la scène
décibels

Quel plaisir ! L’information, nous l’avons depuis un certain temps, mais tandis que la date fatidique approche, l’occasion est idéale pour revenir sur le phénomène français : Shaka Ponk. Les « monkeys » ont rendez-vous le 9 mars au Zénith d’Auvergne pour un concert, assurément d’anthologie.

Pour beaucoup, le phénomène Shaka Ponk date de 2011, lorsque débarque dans les bacs un certain The Geeks and the Jerkin’ Socks. Cet album produit deux effets : un succès commercial jusqu’alors effleuré par les opus précédents (trop underground pour le grand public), ainsi qu’une notoriété et une reconnaissance désormais quasi universelle. L’arrivée de Samaha Sam au sein du groupe apporte un vent de fraîcheur ainsi qu’une énergie nouvelle, symboles d’une nouvelle étape pour Shaka Ponk… avant son apogée. Les débuts du groupe sont en effet compliqués. Impossible de signer un quelconque contrat en France, si bien que, malgré l’originalité qu’apporte le personnage de Goz (le fameux singe virtuel, membre à part entière du groupe et personnage scénique indispensable aux concerts de SHK PNK), le groupe doit s’inviter chez nos voisins allemands (à Berlin) afin de signer leur premier contrat : les membres font alors leurs armes sur les scènes underground allemandes entre et 2004 et 2008, notamment en assurant les premières parties de groupes de metal comme Korn, Mudvayne ou Exilia. L’énergie de la scène metal est largement présente, aujourd’hui encore, lors des concerts du groupe : et c’est sans doute ce qui fait sa singularité et son succès.

Jusqu’à la rupture

La vidéo de présentation de la nouvelle tournée jouait justement sur l’énergie, la fougue, la folie des concerts de Shaka Ponk… et ce n’est pas qu’un mythe. Les membres donnent tout ce qu’ils ont sur scène si bien que Frah, chanteur du groupe, s’est blessé lors d’un concert (et reblessé à la même jambe par la suite) voyant la tournée 2012-2013 perturbée. Ne parlons pas de malheur et préparez-vous physiquement (et psychologiquement) afin d’assister au Monkadelic Tour ou l’un des concerts les plus festifs de cette année 2018 au Zénith d’Auvergne. D’autant que de belles surprises visuelles seront au rendez-vous !

Info+ 

► 9 mars à 20h • Zénith d’Auvergne (Cournon d’Auv.) • 04 73 77 24 24 • www.zenith-auvergne.com