Maligne

Maligne

en scène

Noémie Caillault a 27 ans. Un jour, on lui détecte une « petite » boule dans le sein. Qui s'avère être un « petit » cancer. Dont elle aura mis des mois et des mois pour se débarrasser.

C'est cette histoire, son histoire que la jeune trentenaire raconte dans Maligne, relevant le défi de rire et de faire rire de la maladie. Dans ce spectacle, elle y raconte l'angoisse, l'attente, la réaction de ses proches et leurs réponses plus bêtes que méchantes « Tu ne pouvais pas tomber mieux, le cancer du sein, c'est celui qui se soigne le plus facilement ». Plutôt que d'en pleurer, la jeune femme a préféré en rire. Elle retrace les différents services hospitaliers dans lesquels elle a été ballotée, proposant même d'en tirer un « guide Michelin des hôpitaux de Paris ». Elle raconte aussi les traitements, les effets secondaires, la perte de ses cheveux sur une séquence très émouvante. L'autodérision et l'humour de Noémie Caillaut ont déjà fait leurs preuves. Après son succès à la Pépinière, l'hymne à la vie qui découle de Maligne a fait salle comble au Festival d'Avignon.

Infos +

Le 5 novembre à 20h30

La 2 Deuche – Lempdes

04.73.83.74.78