Le voyage jazzy de Keith Brown

Le voyage jazzy de Keith Brown

décibels

Les 17 et 20 octobre prochains, Keith Brown Quartet s’installe au théâtre de Châtel-Guyon et à la Maison de la Culture de Clermont-Ferrand dans le cadre du festival Jazz en Tête pour y présenter The Journey, un voyage musical à travers le Nouveau Monde du jazz.

Piano. Batterie. Saxophone. Contrebasse. Voilà, vous avez un quartet. Placez derrière ces instruments l’élite du jazz moderne avec dans l’ordre : Keith Brown (le leader), Terreon « Tank » Gully, Greg Tardy et Clint Mullican. Vous obtenez une symbiose parfaite et la symphonie idéale. Chaque membre du Keith Brown Quartet a suivi un chemin prestigieux dans leur style : le jazz. L’association de ces quatre artistes amène une note de fraîcheur indéniable dans la tradition du jazz classique. Avec The Journey, deuxième album de Keith Brown sorti en octobre 2015, le voyage entre le modernisme et le classicisme du jazz, renouvelle un genre ancestral, remis au goût du jour.

 

Des territoires inattendus

Originaire du Tennessee, État qui a vu émerger un grand nombre de pianistes de jazz au fil des années, Keith Brown s’inspire naturellement de ces références qui ont construit et fondé ce style musical. A commencer par son père, Donald Brown, lui aussi pianiste de jazz avec Art Blakey & The Jazz Messengers. Tout en leur rendant hommage à travers cet album, Brown s'inspire notamment du style unique de Mulgrew Miller ou encore de la personnalité de Kenny Kirland. Le jazz est une musique très personnelle, qui prend vie grâce à cette essence. Keith Brown est de ceux « qui adorent aller gambader sur des territoires inattendus » annonçait France Musique lors de la parution de l'album. N’attendez plus l’inattendu, voyagez.