Le pneu intelligent de Good Year

Le pneu intelligent de Good Year

L’innovation du salon de Genève
ça roule

Souvent dénigré, le salon international de l’automobile de Genève révèle pourtant chaque année de belles innovations. Cette année, notre attention s’est portée sur le concept présenté par le troisième fabriquant de pneu mondial, Good Year : le pneu intelligent.

A l’heure où nous parlons de plus en plus de véhicules autonomes, intelligents, économiques et écologiques, l’intelligence artificielle semble prendre possession de nos objets du quotidien et même des voitures. Ainsi, l’entreprise américaine Good Year suit le filon et s’adapte à ces nouvelles technologies. Elles modifient totalement la conception de l’automobile et de ses accessoires. Profitant de l’occasion du 87ème salon international de l’automobile de Genève qui s’est tenu du 9 au 19 mars, Good Year a présenté le « pneu du futur ». Ce pneu connecté s’avère être aussi doté d’une certaine intelligence, capable de discerner des informations sur l’environnement, sur l’état de la route, de l’état du pneu, le tout tandis que vous êtes en train de rouler. Cette intelligence artificielle greffée directement à l’intérieur du pneu lui permet (et donc à la voiture) d’adopter les actions appropriées et même de s’adapter. Sa texture « bionique », aussi « flexible qu’une peau humaine » reçoit des décharges électriques qui lui permettent de se dilater, de se rétracter et donc, comme un muscle, d’adapter la surface du pneu aux conditions. Aujourd’hui encore, le pneu n’est qu’à l’état de concept et ne devrait pas être distribué avant quelques années. Ce concept, s’il voit le jour, prend l’allure d’une véritable révolution même si les caractéristiques de la « connectivité » semblent inquiéter certains automobilistes. En effet, certains craignent les piratages ou autres défauts liés à cette même technologie. L’idée de cette innovation est fortement liée à la venue (peut-être) prochaine des véhicules autonomes. Si véhicules autonomes il y a, les voitures ne seront pas possédées et donc l’entretien (des pneus par exemple) moins bien, ou mal, assuré.