Le 13 Tour d’Indochine

Le 13 Tour d’Indochine

Le décollage d’Apollindo 13
décibels

Septembre  2017 : Indochine présente son album 13, un opus couronné de succès. Depuis le 11 février, Nicola Sirkis et sa bande arpentent les salles de France, invitant le public à découvrir un spectacle explosif et coloré. Le 13 Tour est sur les routes et fera une halte au Zénith d’Auvergne le 6 avril.

En 1981, tandis que les vagues britanniques de la new wave déferlent sur la planète musique, un jeune groupe parisien se forme et devient très rapidement une référence française de cette « nouvelle vague » musicale : sous l’impulsion d’un certain Nicola Sirkis et de Dominique Nicolas, Indochine est né. Le succès international de groupes désormais emblématiques comme The Cure ou encore Depeche Mode, permet à Indochine d’occuper une place de premier ordre jusqu’alors vacante au sein de la scène française. La magie opère rapidement, notamment grâce au premier album du groupe, L’Aventurier (1982). Indochine s’inscrit alors dans un courant musical d’actualité, ce qui ne sera pas toujours le cas. Avec des hauts (l’album 3 (1985) est vendu à plus de 800 000 exemplaires) et des bas suite à des choix artistiques toujours assumés mais peu enclins à satisfaire des médias trop demandeurs de sonorités « à la mode » (l’album Wax (1996) n’est pratiquement pas couvert par les médias et se vend à 60 000 exemplaires).

Retour gagnant et tournée monstre

En 2002, suite à une décennie plutôt compliquée, Indochine propose Paradize avec son fameux titre J’ai demandé à la lune. L’histoire d’amour entre le groupe et son public repart de plus belle : Indochine affirme sa place de leader du « rock français », dépassant même le groupe Téléphone en termes de ventes d’albums. Treize millions d’albums vendus plus tard (tout un symbole avant le treizième album), Indochine part en tournée en 2018, préparant un show explosif pour son public. À guichets fermés jusqu’à juin (et bientôt jusqu’à la fin de la tournée), le dispositif scénique est tout simplement énorme. « Comme une fusée qui décolle » selon Sirkis qui veut transporter ses fans dans une autre dimension, s’inspirant des images partagées par l’astronaute Thomas Pesquet depuis l’ISS (la station spatiale internationale). Prêt au décollage ?

Info+ 

► 6 avril - 20h • Zénith d’Auvergne (Cournon d’Auvergne) • 04 73 77 24 24 • www.zenith-auvergne.com