Escape hunt experience

Escape hunt experience

L'enquête 100% clermontoise
respire

En juin dernier s'est ouverte dans la zone du Brézet, à Clermont-Ferrand, la 2e salle d'escape room de la région, et seulement la 5e de France. Le principe de ce jeu d'énigmes, qui se résolvent en équipe de 2 à 5, est simple : enfermé dans une salle, vous avez une heure (et pas une minute de plus), pour résoudre le mystère et trouver le code qui vous permet de sortir.

Meurtre au Puy-de-Dôme, Panique à la bataille de Gergovie ou le Fantôme de la Cathédrale sont les trois scénarios (locaux et imaginés par les gérants !) proposés dans cette nouvelle structure d'escape room auvergnate. Nous voilà partis à quatre, entre amis, pour résoudre le mystère du Fantôme de la cathédrale. D'abord, on débarque chez Sherlock Holmes, déco rétro de l'Angleterre de la fin du XIXe siècle. Enfoncé dans un fauteuil en velours, on vous sert une petite explication des règles -et des consignes de sécurité- et c'est parti pour le grand frisson. La pièce est sombre, froide, pleine d'odeurs et de sons étranges. Le décompte est lancé, il nous reste 60 minutes pour trouver le code de sortie. A l'intérieur, un décor de cathédrale est admirablement reconstitué : confessionnal, autel, crucifix... Tout y est, et la pièce regorge de cachettes secrètes, confectionnées sur mesure pour l'endroit. La grande chasse commence. Ici un mouchoir à fleurs. Là, une chaussure tachée de sang... Il faut faire vite, rassembler les indices, tout noter, énoncer à haute voix ce que chacun voit. Il faut faire fonctionner ses sens, son esprit de déduction, sa logique pour trouver les codes et clés des cadenas qui ferment des coffres et des cachettes.

Un, deux, trois cadenas ouverts. « Mais comment a-t-on réussi à trouver le code tellement c'est tordu ? ». On ne cesse de se le répéter, et pourtant, tout s'enchaîne avec fluidité. Seul blocage (un quart d'heure, tout de même), et voilà que le petit interphone sonne pour nous donner un indice. De cachette en cachette, de recoin en recoin, on s'étonne encore et toujours des mécanismes, des casse-tête, des coins secrets. Des symboles à décoder, oui, mais comment ?  Regardez ce que j'ai trouvé ! ». Voilà, c'était la pièce qui nous manquait pour résoudre l'énigme. Ca y est. Le code de la sortie est écrit là, sous nos yeux. On ouvre la porte, la lumière nous aveugle et c'est terminé. En 43 minutes nous avons résolu le mystère du Fantôme de la cathédrale. Nous avions apparemment une chance sur deux, toutes les énigmes atteignant un taux de 50% de réussite. Aucun doute que nous reviendrons dans les prochaines semaines tester les autres scénarios. En attendant, peut-être, la construction d'un quatrième mystère dans cette structure d'Escape Hunt.

Infos +

Escape Hunt

108 Avenue du Brézet

63100 Clermont-Ferrand

09.83.59.60.90

A partir de 21€ par personne