Poilu, Purée de Guerre

Poilu, Purée de Guerre

en scène

Novembre  2018 marque le centenaire de la fin de la Première Guerre Mondiale. L’occasion pour la culture de s’affilier aux commémorations. Au cœur de la salle de la Passerelle de Menat, la compagnie Chicken Street s’implique et présente la Grande Guerre d’une drôle de façon.

À travers le personnage de Santonin, véritable passionné des évènements de 14/18 (et surtout déçu par le Musée de Guerre à Verdun) ce dernier entreprend de remplir son devoir de mémoire en mettant à profit son autre passion : la pomme de terre. Antonin s’en va donc reconstituer les évènements de la Grande Guerre à travers des explosions, des effets spéciaux (et même un générique !) le tout animé par des pommes de terre. L’idée est, pour le coup, très originale mais aussi et surtout particulièrement décalée, permettant aisément d’aborder un sujet difficile et sombre avec le sourire. 20 kg de patates font office de fantassins tandis que les instruments de cuisine forment l’artillerie : un grand moment de reconstitution retraçant l’une des plus grandes friteries de l’histoire de l’humanité 

Info+ 

► 18 novembre - 15h • La Passerelle (Menat) • 04 73 85 53 72  • www.lapasserelle63.wordpress.com