Palma de Majorque

Palma de Majorque

La splendeur des Baléares
respire

Véritable centre urbain des Baléares, la Palma de Majorque ou la Palma est reconnue pour ses nuits festives, sa baie goudronnée et défigurée par le béton des hôtels et ses boîtes de nuit. Cependant, derrière cette façade touristique, le patrimoine de la vieille ville et ses paysages de côtes splendides font de la capitale des îles Baléares un paradis aux accents ibériques délicieux.

Comme souvent, la fin justifie les moyens. Historiquement, Palma de Majorque est un port commercial d’une importance stratégique longtemps disputée par différents peuples. L’ère moderne a vu la capitale des Baléares se transformer en une accumulation d’hôtels, gâchant par là un paysage naturel splendide. Le mal est fait… difficile de revenir en arrière. Cependant, si vous appréciez la fête, le centre-ville de Palma vous est tout indiqué. Les nombreux clubs qui jonchent la ville sont autant de références pour une cible touristique jeune qui se déplace exclusivement pour faire la fête au soleil. Cependant, bien d’autres richesses sont dissimulées au cœur de la vieille ville et autour de ce centre urbain. L’esthétisme, la chaleur et la convivialité des locaux de la baie vous permettront de découvrir un autre pan de la culture espagnole… la culture majorquaine ! Une culture qui convie les touristes à découvrir une « communauté » indépendante à part, à la fois typique et déroutante qui vous invitera à vivre des moments inoubliables. 

Une ville. Des histoires. 

L’Histoire de la ville, colonisée par de nombreux peuples, laisse derrière-elle une richesse patrimoniale diversifiée et métisse. C’est sans mal que vous retracerez cette histoire : après un passage aux bains arabes de Palma, vous pourrez découvrir les fresques du palais royal d’Almudaina, fleuron historique de la cité, et finir votre parcours par la cathédrale de Palma, située face à la mer. Palma de Majorque, c’est un dépaysement total assuré. Lorsque vous êtes au cœur de Palma, vous n’êtes pas en Espagne… vous êtes partout et nulle part à la fois. Au cœur de la Casco Antigo, nom des vieux quartiers de Palma, les petites ruelles vous procure une ombre, le plus souvent bienvenue (le climat particulièrement clément affiche une température moyenne de 18°C toute l’année… veinards !). La diversité se dévoile jusqu’à la végétation. Les pins côtoient alors les palmiers et autres cactus. L’urbanisme s’oppose aux plages paradisiaques d’où vous pourrez admirer les barques de pêcheur en pleine action. Ces plages, faites de criques et de falaises, s’opposent également aux reliefs qui composent l’île, allant jusqu’à 1.500 mètres d’altitude. Paradisiaque, vous avez dit paradisiaque ? Laissez-vous tenter !

Images 
Info+ 

► Destination au départ de l'aéroport Clermont-Ferrand Auvergne • www.clermont-aeroport.com