Modes ! à la ville, à la scène

Modes ! à la ville, à la scène

Le CNCS et l'histoire du vêtement
tête de l'art

Depuis le 8 avril et jusqu’au 17 septembre, le Centre National du Costume de Scène de Moulins raconte l’histoire de la mode. Grâce aux collections de musées, bibliothèques, théâtres et autres particuliers, ce sont plus de 300 ans de costumes de scènes et de tenues de ville qui sont exposés, du XVIIIème siècle à aujourd’hui, par le biais de l’exposition Modes ! À la ville, à la scène. Une opportunité, aussi rare qu’inédite, d’apprendre et de découvrir les influences de la scène sur la mode.

Au fil des années, avec un rythme de deux expositions par an, le CNCS de Moulins dévoile au public la richesse historique et culturelle qu’a offert, et qu’offre encore aujourd’hui, le monde de la scène. Avec en moyenne près de 75.000 visiteurs par exposition, les sujets exposés, bien que divers et variés, semblent plaire et attirer un public provenant de tous les horizons. L’année 2017 marque, après les costumes de la pop et de la chanson de l’exposition Déshabillez-moi, la première immersion du Centre dans le monde de la Mode. Grâce à cette exposition, les spectateurs sont amenés à faire « la découverte de tout ce que le théâtre a apporté à la Mode ». Du salon d’honneur à la douzième salle d’exposition, le public est plongé au cœur d’une frise chronologique historique du vêtement. Les 1500m2 d’exposition racontent l’histoire du vêtement, son évolution sur les scènes ainsi qu’en société, de la cour du Roi au podium des défilés de mode, des années 1700 à 2015. À travers les différentes salles, de nombreuses questions sont soulevées. Au fur et à mesure de l’avancée de chacun, les réponses historiques, sociales et culturelles sont apportées et permettent de comprendre le rôle et l’influence des costumes de scènes sur les modes et le vêtement dans sa généralité.

 

De la scène à la ville

Le voyage à travers l’histoire commence au début du XVIIIème siècle. La première salle introduit la visite et résume les questions que le public se pose au fil de l’exposition grâce à cinq tenues. Peu à peu, l’évolution des costumes du monde du théâtre explique l’évolution des modes à la ville. Comme toujours, les mises en scène, les couleurs ou la scénographie permettent au public, grâce aux gravures, fresques, peintures et quelques vidéos qui garnissent les murs, d’assimiler les informations et de comprendre l’intérêt de l’exposition, avouons-le, plutôt complexe. Vous pourrez alors vous réjouir de pouvoir observer des œuvres uniques et rarement exposées. De la toge de Talma aux collets de Sarah Bernhardt, en passant par le costume signé Thierry Mugler pour Lady Macbeth jusqu’aux tenues d’Isabelle Huppert, le théâtre se dessine, à travers les époques, tel un argument commercial pour la mode. Même si « la scène reste à la scène », les influences sont de plus en plus manifestes. De périodes en périodes, du bal costumé (l’intermédiaire entre la scène et la cour) aux podiums de défilés, les costumiers d’hier deviennent ainsi les couturiers d’aujourd’hui… et inversement.

Images 
Info+ 

Centre National du Costume de Scène (Moulins)
Jusqu’au 17 septembre
04 70 20 76 20
www.cncs.fr