LE MARQUIS DE ROYAT

Marquis de Royat, Restaurant, Royat, Cuisine maison, Octopus Magazine, Clermont-Ferrand

LE MARQUIS DE ROYAT

Le royaume du goût
à table !

Le Marquis de Royat sonne à lui seul comme un souvenir culinaire d’antan retrouvé, un péché mignon qui revient de loin. La Marquise de Sévigné a offert ici en son temps ses douceurs chocolatées royataises. Un joli passé gourmand qui, aujourd’hui, se conjugue au présent avec l’arrivée sur ces lieux « historiques » de Jérémy Daurat.

Jérémy Daurat, jeune chef de 31 ans, est tout aussi porté sur les plaisirs sucrés que salés, qu’il partage avec ses hôtes depuis maintenant 6 mois en son Marquis de Royat. La cuisine, ce jeune chef l’a découverte à 15 ans, au Lac Pavin chez François Joubert. Une révélation qui l’a mené à un apprentissage en bonne et due forme au lycée de Chamalières, chez Didier Gigot au Petit Bonneval,chez Frédéric Coursol à l’Hôtel Radio, à Yssingeaux en mention pâtisserie, puis chez François Gagnaire. Mention en poche, il rejoint les frères Trois Gros, puis revient en ses terres puydômoises à l’auberge du Pont de Rodolphe Régnault. Il exerce ensuite son talent pâtissier au Diapason du Broc, puis rejoint les cuisines de Gilles Béthiol, chez Epicure et au Montrognon. Puis, vint le moment pour Jérémy Daurat de voler de ses propres ailes.

Un coup de cœur

L’ancienne chocolaterie royataise, le jeune chef s’en est entiché d’emblée. Il en a fait une salle pleine de charme, lumineuse et cosy, ouverte par de grandes baies vitrées, où il peut dévoiler ses talents en majesté. À commencer par ceux de pâtissier, partagés dès l’entrée en salle, dans une belle vitrine qui magnifie comme il se doit les douceurs sucrées créées au quotidien, dès l’aube. Une entrée en matière haute en couleur qui met les papilles en émoi et nous révèle la beauté d’un geste culinaire de haute voltige que l’on retrouve, oh bonheur !, dans les plats concoctés pour le déjeuner, qui n’ont pas fait moins que nous ravir. Après de succulentes mises en bouche (cappuccino au potiron, au champignon, feuilletés tapenade, mousse d’avocat pomme grany, saumon gravelax…), notre choix s’est porté sur la terrine de foie gras et le saumon gravelax. Un pur délice ! Nous reviendrons sans aucun doute à l’heure du thé qui ici est estampillé La Fabrique à thé, à celle du café – pas moins de 11 gammes sont proposées – et, pourquoi pas du petit-déjeuner  ! 

Le Marquis de Royat est ouvert 7 j/7, de 7 h à 19 h. Pour le déjeuner, en semaine uniquement : menu du jour 15,90 € (13,90 € avec entrée/plat ou plat/dessert), et tous les jours menus à 25 € avec, à la carte au choix entrée, plat et dessert.

Images 
Info+ 

► 6 boulevard Vaquez  - Royat • 04 73 35 80 30

Article paru dans Octopus Magazine d'avril 2019