Habiterai-je un jour dans la maison ?

Habiterai-je un jour dans la maison ?

Dans l’objectif de Bruno Boudjelal
tête de l'art

Depuis le 4 mai et jusqu’au 23 septembre, le centre photographique de Clermont-Ferrand accueille Bruno Boudjelal et sa dernière création, issue d’une longue résidence au sein des quartiers nord de Clermont-Ferrand.

Lorsque l’on raconte une histoire, peu importe le moyen, l’esthétisme n’est pas une nécessité. Même lorsque cette histoire tient un propos « photographique ». C’est ce que défend Bruno Boudjelal à travers ses photoreportages singuliers. Sans chercher à aller dans le « beau », Boudjelal raconte et montre la vie des plus défavorisés, la vie des « oubliés de la planète ». Dans le cadre de sa résidence dans la capitale arverne, pendant deux ans, le photographe s’est rendu dans les quartiers de la Croix-de-Neyrat, Champratel et aux Vergnes afin de photographier et filmer ces paysages urbains et les habitants, concernant les thèmes du voyage, de la maison, de l’attente et… du tramway. Ces travaux seront également présentés lors du festival du FITE en septembre prochain, tout au long de ligne du tramway.

Info+ 

Du 4 mai au 23 septembre

Hôtel Fontfreyde (Clermont-Ferrand)

04 73 42 31 80

www.clermont-ferrand.fr