Golden Doors

Golden Doors

Une association culturelle, musicale et clermontoise
biz'ness

Depuis un peu plus de deux ans, l’association clermontoise Golden Doors s’attache à faire vivre et s’implique dans la vie culturelle de la ville. Avec comme centre d’intérêt principal la musique (et notamment la musique électronique), le collectif d’amis et d’artistes s’est créé avec pour objectif principal : animer la vie nocturne clermontoise. Au-delà des portes dorées, tout est mis en œuvre pour organiser des soirées et aider les artistes de demain à se produire sur scène.

Le 8 octobre 2014, quelques amis, artistes pour la plupart, se réunissent et décident d’allier leurs forces, leurs idées et leurs convictions au service de la culture et de la musique. Ce collectif, c’est l’association Golden Doors. L’objectif est, sans détour, la promotion des arts, l’organisation d’évènements culturels et l’osmose des amoureux de la culture rendu possible par le biais de différentes manifestations. Les membres de l’association savent qu’il existe un besoin pour les jeunes artistes. Un soutien pour les aider à lancer leur carrière. Ksiopai, TSAAB, A Baobab Seed ou Bouti sont des artistes membres de Golden Doors. Chacun a pu recevoir un soutien nécessaire de la part de la Coopérative de Mai qui a pu programmer ces musiciens aux côtés d’artistes de renommé comme Synapson, Elisa Do Brasil ou encore Etienne Jaumet. Ce soutien est essentiel et permet d’atteindre des scènes trop souvent inaccessibles.

 

Organisation, Promotion et Création

Le collectif ne cesse donc de participer à des évènements d’envergure comme le festival Contre-jours, Château Perché, Warm-Up afin d’apporter aux jeunes artistes quelques opportunités, difficiles de se procurer seul dans son coin. Toujours dans un esprit de convivialité dans lequel chaque univers musical a sa place, l’association travaille d’arrache-pied pour « donner naissance à un art sans limite » grâce à l’entraide, la solidarité et la créativité. Entre deux tournées de festivals et d’organisations d’évènements ou de soirées, le collectif prépare « Food Tape », une mixtape de treize titres créé par de jeunes artistes. Une playlist électronique, électrique et éclectique, disponible depuis le 14 décembre sur toutes les plateformes d’écoute.